Je teste

Samsung Addwash

10 juin 2016

Si tu me suis depuis longtemps, tu sais qu’à la base mon blog était un blog high-tech. Au fil des années, et de mon évolution personnelle, il s’est transformé en blog lifestyle. J’aime cependant revenir de temps en temps à mes premières amours, et mon sondage m’a confirmé que c’est une thématique qui plaisait à certains d’entre vous.

Bon, dans ce cas-ci, je fais un mix des deux car on est toujours dans le lifestyle : j’ai reçu l’AddWash de Samsung à tester. Un lave-linge, oui… Qu’est-ce que tu veux, j’ai bientôt 30 ans et je viens d’acheter une maison, ce qui veut dire que je peux autant m’émerveiller devant un nouveau Rayman qu’un lave-linge connecté. Je n’ose pas imaginer de quoi je parlerai sur le blog quand j’aurai 50 ans ;-)

Pour être honnête, je ne suis pas à fond dans la domotique et les appareils connectés. L’homme oui, par contre. Je commence seulement tout doucement à m’y intéresser depuis la perspective de devenir propriétaire d’une maison qui doit subir pas mal de rénovation. Avec une préférence pour les technologies permettant de diminuer la consommation d’énergie et d’améliorer le confort de l’habitation.

Lorsque j’ai reçu le brief de l’AddWash, deux choses m’ont tout de suite emballée :

1) La fonction AddWash qui permet d’ajouter du linge en cours de lavage : nos 2 chatons étant des voleurs de chaussettes (ils vont directement les chercher dans le sac à linge sale) et étant moi-même assez distraite, je ne peux pas te dire combien de fois j’ai lancé une machine pour voir juste après avoir appuyé sur le bouton « start » qu’il y avait encore du linge à laver qui traînait quelque part.

2)  Le fait qu’il soit connecté : je vais peut-être enfin pouvoir partager la corvée lessive avec mon homme !

Avant de recevoir l’AddWash, j’utilisais une machine qui combine lave-linge et sèche-linge et je suis étonnée de voir comme tout ça a bien évolué depuis 5 ans !

Aujourd’hui, je vais donc te donner mon avis sur cette machine que je teste depuis un mois désormais. Mais François publiera aussi un article en guest ici pour donner son avis d’homme, ça fera un peu moins « blog de ménagère de moins de 50 ans » ;-)

AddWash

samsung-addwash-16

samsung-addwash-18

samsung-addwash-17

C’est le nom du lave-linge et celui-ci désigne sa fonctionnalité principale outre laver le linge biensûr : la possibilité d’ajouter du linge en cours de lavage. C’est con comme principe mais c’est quelque chose qui s’applique bien à la vie d’aujourd’hui où nous sommes toujours pressés. Je pense que ça nous arrive à tous et toutes, même les plus organisés ne sont jamais à l’abri du vêtement qui tombe du panier à linge en chargeant la machine ou en allant vers celle-ci.

Dans ce lave-linge, il y a une 2ème porte dans le hublot. Lorsque le lave-linge tourne, un logo représentant un t-shirt indique sur l’écran LED s’il est possible d’encore ajouter du linge. Il suffit d’appuyer sur pause, d’ouvrir le hublot, y mettre les vêtements, refermer le hublot et ré-appuyer sur start. Tout se fait super vite, on peut ouvrir le hublot tout de suite après avoir poussé sur « pause », il ne faut pas attendre (mon ancienne machine prenait un temps fou à se déverrouiller en fin de lavage par exemple).

Si le programme de lavage est déjà bien avancé, je te conseille de prélaver le vêtement avec un peu de lessive dans une bassine ou l’évier avant de l’y ajouter pour garantir qu’il soit bien propre.

EcoBubble

samsung-addwash-13

Autre technologie développée par Samsung, il s’agit en fait d’améliorer le lavage des vêtements par un système de bulles de mousse. Il y a des petits trous dans le tambour qui diffusent de l’air, et en se mélangeant avec l’eau et le savon, ça fait des bulles de mousse. Celles-ci pénètrent bien plus vite dans le vêtement et permettent de laver mieux, en utilisant moins de produit. Il me faut effectivement utiliser moins de lessive qu’avec mon ancienne machine et le linge est bien plus propre (cela se voit particulièrement avec mes lingettes démaquillantes lavables ^^). C’est vraiment le genre de technologie qui me plait !

Écran LED, programmes super complets, technologie VRTplus, etc

samsung-addwash-15

L’écran LED permet de suivre toutes les étapes de lavage ainsi que de facilement paramétrer les programmes. Températures, nombre de rinçage et vitesse d’essorage se changent en un clin d’œil. C’est super intuitif.

Il existe un programme SuperSpeed qui permet de lancer un programme d’une heure. Ainsi que des programmes adaptés pour la laine, les draps, le linge délicat, le linge pour bébé, les vêtements imperméables et les taches spéciales comme de cuisine ou de jardinage. Il y a bien sûr un programme éco aussi. Le tambour a besoin d’entretien mais à nouveau, il ne faut pas faire grand-chose : un voyant lumineux indiquera lorsqu’il est temps de lancer le programme de nettoyage du tambour et voilà.

Avec la technologie VRTplus, la machine est super stable. Si le linge est plutôt réparti du côté gauche lors de l’essorage, la machine va contrebalancer du côté droit, réduisant ainsi les vibrations. La machine est actuellement dans ma salle de bain, et n’est en contact avec rien d’autre donc lorsqu’elle essore on n’entend que les vêtements qui bougent (autant dire rien quand la porte de la salle de bain est fermée).

Application Smart Home

appli-samsung

C’est une application qui permet de contrôler à distance les appareils Samsung compatibles, dont l’AddWash. Ce n’est pas quelque chose dont j’ai besoin pour une machine à laver à première vue. Il y a déjà un programme qui permet de programmer une lessive, avec arrêt différé. Ce qui est génial parce que la mienne c’était « départ différé » et donc je devais calculer à quelle heure il fallait qu’elle commence sachant qu’elle doit se terminer à 19h quand je rentre du boulot. Avec « arrêt différé » c’est encore plus simple puisque je n’ai qu’à compter l’écart jusqu’à 19h.

Par contre, l’intérêt de l’application pour moi est qu’elle permet de suivre où en est le programme. Comme dans ma future maison la machine à laver sera à la cave, cela me permettra de vérifier qu’elle est terminée avant d’y descendre ;-) Et oui, ce genre d’application est souvent top pour les flemmards :p

En résumé

Je n’ai pas fait une seule machine depuis que je l’ai sans devoir ajouter du linge en court de route, comme quoi c’est une fonction super utile ! Je lance souvent une lessive avant de commencer à faire le ménage, puis en rangeant ma chambre je trouve d’autres vêtements que je pourrais ajouter au cycle en court, je retrouve des chaussettes volées par les chats, je me dis que tant qu’à faire j’ajouterais bien les lavettes que j’ai utilisées pour nettoyer et voilà comment je me retrouve à ouvrir ce hublot à chaque lavage. Oui, je suis distraite également…

L’application Smart Home est aussi super pratique afin de voir où on en est dans le cycle de lavage. Cela m’a donné envie de m’intéresser un peu plus aux appareils connectés pour la maison.

Mon linge est super propre et frais, je sens aussi que les températures sont bien respectées car le linge ressort tiède de la machine alors qu’il avait tendance à être plus chaud dans mon ancienne machine. L’essorage est également super efficace, je vois là aussi une différence avec mon ancienne machine (surtout pour ce qui absorbe beaucoup d’eau comme les essuies).

Le bémol de la machine est son prix, à partir de 799€ et qui représente donc un investissement sachant que ce n’est pas un combiné lave-linge et sèche-linge (j’avais acheté mon combi Hoover 899€ à l’époque). Mais si vous pouvez vous le permettre, ça vaut vraiment le coup !

À bientôt pour l’avis de François cette fois ;-)

  • Arkadia ilena

    Hello, je trouve la technologie pas mal, l’idée de pouvoir ajouter du linge en cours de route est un plus non négligeable. Le modèle à l’écran est un 12 kg ce qui est déjà costaud. Je n’ose imaginer le prix qu’il va couter ici
    Je trouve que le concept est intéressant et innovateur à suivre

    • Hello ! Oui, la 12 kg est au prix de 1399€ donc c’est un investissement. J’avais une machine bien plus petite avant qui me suffisait, n’ayant pas d’enfant. Mais c’est clair qu’avec la 12 kg je peux laver une parure de lit complète là où avant je devais faire en 2x, ayant un grand lit.

      J’attends qu’ils déclinent le concept en lave-vaisselle personnellement Parce que le verre qui traine quand tu viens de lancer le lave-vaisselle, c’est quasi le même cas que la chaussette (mais bon, ça se lave super facilement, c’est juste râlant)(oui je suis vraiment distraite)

  • Arkadia ilena

    Je peux te proposer une marque de Lave -vaisselle qui propose un modèle à deux tiroirs, c’est Fisher and paykel. Idem, c’est un investissement mais tu peux « switcher » entre les deux tiroirs. et c’est un très bon matériel. Dommage que l’une de mes cartes électroniques a été « grignotée » par les fournis/cafards ici, j’aurai souhaité faire réparer

  • Aurore Bénard

    Ah ah ah attend d’avoir des enfants avec des mini chaussettes !
    Pas plus tard que ce weekend j’ai lancé une machine pour m’apercevoir 20 min après qu’une chaussette orpheline du nain trainait devant la machine -_- »

    Et moi qui suis organisée …

    Bisous ma belle

    Aurore